4ème Tour - Raphaël Parc

Interview de Pascal 'Paco' Ferrando (Capitaine de Raphaël Parc)

Comme nous en avons pris l'habitude afin de vous présenter au mieux nos adversaires, nous avons contacté le capitaine du club du club de Raphaël Parc afin de lui poser quelques questions sur son club.


1-) Bonjour Pascal, peux-tu te présenter et nous dire comment tu es arrivé au capitanat de la coupe de France pour le Raphaël Parc ?

Bonjour, cela fait 1 an que je suis au club, je suis un nouveau arrivant, quelqu'un d'investi dans le sportif. J'étais déjà coach à Blagnac Ramiers et à Perpignan. J'ai une certaine expérience du poste, on m'a proposé naturellement le rôle si j'étais intéressé. Vu que c'est quelque chose qui me plaît, l'organisation et l'encadrement. Je m'occupe d'ailleurs d'organiser en compagnie de Manu Lucien et Philippe Quintais, un concours de pétanque à Santa Suzanna, en Espagne. Je suis originaire de Perpignan, mon père était président du club. Je suis encadré par des joueurs de haut niveau, j'apprends à leur côté, je n'hésite pas à les appeler dès que j'ai besoin d'un renseignement ou de référence boulistique.


2-) Le Raphaël Parc est un club très familiale de part les liens des joueurs qui le compose, est-ce ce qui fait la force des résultats depuis de nombreuses années ?

Tout à fait, le Raphaël Parc est un club situé dans le quartier des Izards à Toulouse, qui a été repris par Baba Schmitt, l'oncle de ma femme. Toute la famille est passé dans ce club, certains sont restés, d'autres sont partis puis revenus. La porte est ouverte depuis 2/3 ans, avec des gens qui viennent se greffer, d'un bon niveau, pour acquérir de l'expérience. Nous avions 20 joueurs en 2019, nous en sommes à 60 cette année.

On profite de la dynamique sportive des compétitions. Ceux qui viennent de l'extérieur se reconnaissent dans l'éthique et adhèrent au club. Cela ouvre les yeux des gens, il n'y a pas d'arrière pensée par rapport au quartier des Izards. Nous sommes dans une dynamique positive.

Nous avons un noyau de haut niveau, notre leader, Bambi Schmitt, a évolué dans l'équipe de Toulouse lors du trophée des Villes, il a fait plusieurs championnats de France, dont le dernier avec Christophe Burkler et Alessandro, son fils. Cela tire le club vers le haut. Également Jenny dit Chouchoune et Geneviève dit Pati, les sœurs Rathberger, championnes de France en 1992.


3-) Comment avez-vous vécu cette période de confinement et l'après confinement dû à ce virus ?

Difficilement, avec les directives de l'État et de la FFPJP, le club était bien évidemment fermé. Il n'y avait personne, une cassure totale, nous gardions le relationnel par visio avec les réseaux sociaux.

Et puis, avec les nouvelles dispositions du Comité, nous avons remis en place le fonctionnement du boulodrome en respectant les réglementations liées aux gestes barrières. Tout le monde a joué le jeu, nous avons même remis en place les concours aux jambons du vendredi soir, tout c'est très bien déroulé, avec du beau monde. J'ai créé une page du club sur le site facebook, Pétanque Raphaël Parc 31, un groupe ouvert à tous. On y trouve toute l'activité lié à la pétanque et des informations pour les licenciés du club. Des permanences sur les ouvertures du club pour informer les personnes qui veulent venir au club pour jouer l'après-midi. Nous avons fait un entraînement contre le club de Castelginest dernièrement. Nous avons convenu d'un échange inter-club lors de notre dernier tour de coupe de France face à Miremont, on devrait les recevoir pour la convivialité. C'est une belle compétition, on prend du plaisir chacun.


4-) Les 2 clubs s'affrontent pour la 3ème fois en 4 ans, est-ce un avantage ou un inconvénient de bien connaître son adversaire ?

C'est un avantage mais aussi un désavantage... Nous avons des personnes dans notre club qui sont passés par Daux, comme Thomas Léri, cela permet de connaître le fonctionnement. Je suis un ancien de Blagnac Ramiers, donc j'ai également vu évoluer les joueurs Dauxéens lors des qualifs et des concours. Cela peut servir dans la préparation de la rencontre. Il faut se servir des défaites des années précédentes, elles sont constructives. Nous avons beaucoup de joueurs, c'est un plus par rapport aux années écoulées.
Je suis un gagneur, un compétiteur, et la compétition reste la compétition.


Merci d'avoir pris quelques minutes pour jouer le jeu des questions réponses, rendez-vous donc samedi pour le déroulement de cette très belle rencontre de coupe de France !


Daux défie de nouveau le Raphaël Parc !

Pour la 3ème fois en 4 ans, le club du président Jacky FORESTIER se voit disputer un tour de Coupe de France face au club bien connu du Raphaël Parc !

En effet, c'est le tirage au sort qui veut cela, en 2020 il s'agira de la 3ème rencontre, les précédentes en 2019 et 2017 avait été remporté par les Dauxéens.

C'est le destin, diront certains, c'est le sort qui s'acharne diront d'autre... En attendant, il s'agit d'une belle affiche pour ce 4èmeet dernier tour départemental, et qui se déroulera le samedi 3 Octobre à 14h30 sur les installations du Club du Raphaël Parc, situé Rue Raphaël à Toulouse.

Partons à la découverte du quartier des Izards à Toulouse:

Le nom complet est les Izards-Trois Cocus, il s'agit d'un quartier résidentiel populaire de Toulouse, situé au Nord-Est de la ville rose, à seulement 15 min de la place du Capitole en métro. Il profite du dynamisme actuel du quartier voisin de Borderouge.

L'origine provient du mot "cocut", nom de l'oiseau coucou en Occitan, il y avait 3 coucous sculptés sur la façade d'une demeure, aujourd'hui disparue. La transcription de l'occitan "Tres Cocuts" (Trois coucous) au français "Trois Cocus" serait dûe, dit-on, à des soldats de Napoléon qui, séjournant dans le quartier, auraient demandé à ses habitants le nom du quartier. Ceux-ci auraient répondu "Tres Cocuts" et les soldats ne parlant pas l'occitan auraient compris "Trois cocus", nom qui aurait par la suite été inscrit au cadastre.

Au moyen-âge, il s'agissait d'un vaste espace marécageux cultivé en maraîcher, mais avec l'urbanisation des faubourgs de Toulouse, ce quartier se densifie.
De nombreuses maisons de maraîchères sont encore visible, elles font la renommée des violettes de Toulouse.

En 1980, la rénovation des abords du stade Rigal, permettent à la population de se sédentariser dans ces quartiers.

Les bâtiments historiques du quartier :
Le groupe scolaire Ernest Renan, édifice construit dans les années 1930.

Encore une découverte à ce stade la coupe de france avec le quartier des Izards ! 

Une victoire méritée !

Le Club Bouliste Dauxéen rencontrait donc le club du Raphaël Parc pour le 4ème tour départemental de la Coupe de France des Clubs, sur les installations du club du président Charles SCHMITT dit "Bamby".

Par rapport au dernier tour à Calmont, le capitaine Dauxéen, Sébastien GETTO a décidé de renouveler son équipe à 50% en y apportant 4 changement :
Le groupe Dauxéen : Valérie SAUTIER, Stéphane LEBON, Nicolas BERGÉ, Cyril CROUZAT, Stéphane DELBOY, Patrice VERGNE, Johan MAZARS et Aurélien SOUQUET-BESSON.
Ainsi Valérie, Cyril, Stephane D. et Johan remplacent Anne-Marie BOUNY, et la triplette d'Olivier : BORG, LOZES et PANIZZUTTI

Le rendez-vous à 12h45 des joueurs Jaune et Noir au club house pour le briefing se fera au compte goutte... Patrice par exemple, est arrivé 30 minutes en avance, le temps pour lui de manger un sandwich sous le coude, tandis que Stéphane L et Aurélien arrivent conjointement à 13h00 alors que le coach commençait à s'impatienter. Histoire de motiver ses troupes avant le départ, Sébastien avait préparé sur le tableau blanc les mots afin de préparer son équipe avant le départ chez l'adversaire.

Direction rue Raphaël à Toulouse, d'où provient le nom du club. La rencontre est prévue pour 14h30, les locaux accueillent les Dauxéens, dans le respect des gestes barrières du moment. Puis, nos joueurs prennent la direction des terrains alors que le temps commencent à se faire menaçant...
L'arbitre appelle les joueurs pour annoncer les rencontres des têtes à têtes, c'est le moment que Coach Sébastien choisi pour réunir ses troupes, en rappelant une nouvelle fois la ligne directrice de la journée, sérieux et application, avec une pensée pour quelqu'un qui nous regarde de là-haut, le regretté Jean-Claude DELBOY.

Les têtes à têtes :
Alors que la pluie fait son apparition, les rencontres sont disputés, il y a de la qualité des 2 côtés. De la jeunesse même avec la jeune Kurley CAURET qui bat Valérie qui a eu du mal à rentrer dans la partie. Mais côté Dauxéen, on prend les devant avec des victoires de Stéphane D devant Alexssandro SCHMITT, ainsi que de Patrice sur Bamby et de Cyril sur Pascal SCHMITT. Stéphane L perd face à Laurent SCHMITT, c'est donc vers Nicolas que les espoirs se tournent pour prendre l'avantage. Se sera chose faite face à Mickaël TOURON Daux 8 - Raphaël 4
Un avantage non négligeable pour préparer la suite des rencontres, puisqu'il faut 1 doublette et 1 triplette pour gagner la rencontre.
Alors que la pluie redouble d'intensité, nos adversaires, en accord avec l'arbitre et Mr Frédéric DEBEZI, délégué de la rencontre, proposent de continuer en se déplaçant au couvert du TPO. Les Dauxéens se réunissent pour se concerter, mais la décision est prise à l'unanimité, on reste en extérieure, on a commencé sous la pluie, l'avantage est à nous, on continue en extérieure.

Les doublettes :
Dans la réflexion de composition des équipes, l'important est d'en gagner minimum 1 sur les 3 afin de garder l'avantage pris lors des becs à becs. Pour le mixte, Valérie sera associé au novice Johan, qui pour son entrée dans l'épreuve sera averti assez sévèrement par l'arbitre d'un carton jaune pour avoir mordu le cercle sans avertissement au préalable, dès la 2ème mène...Bienvenue dans l'équipe ;-) ! Alors que Cyril et Stéphane D, ainsi que Nicolas et Patrice formeront les 2 autres doublettes. Alors que le mixte prend les devants avec 2 beaux carreaux de Johan pour 5 points et 9-3 au score, dans les 2 autres on est derrière 1-6 et 3-9. 
Plusieurs occasions de conclure s'offrent à Valérie et Johan, mais l'appoint est difficile et il n'y a parfois que quelques centimètre pour glisser le 13ème. Se sera sur un dernier point de Valérie, impériale sur cette rencontre, que le mixte apportera la première pierre. Les 2 autres arriveront en suivant, en effet, nos doublettes masculines réussiront à renverser les rencontres pour s'adjuger la victoire finale avant les triplettes. Rencontre très solide des Dauxéens, avec un Cyril à l'aise et appliqué dans son jeu d'envoi, un Stéphane D retrouvé et qui a bousculé les boules importantes, un Nicolas délocalisé au point et qui a fait des ravages, et un Patrice qui fera le mille dans la fin de partie : Daux 17 - Raphaël 4.
Victoire finale de Daux à la fin des doublettes, qui démontre la main mise sur la rencontre, le sérieux, l'application et la solidarité demandé par le coach.


Les joueurs peuvent se congratuler, une prestation d'un très bon niveau sous des conditions météorologiques difficiles, bien soutenu par les supporters ayant fait le déplacement. Nous avons également eu le plaisir de retrouver d'anciens Dauxéens, comme Thomas LÉRI, licencié au Raphaël Parc, mais aussi Olivier ROUSSEAUX en tant que spectateur, parti sous les couleur de Pechbonnieu, et qui a grandement participé à l'évolution du club au cours des 2 dernières années. Notre président Jacky FORESTIER fera l'effort de son Tarn-et-Garonne natal pour arriver pendant les doublettes.

Un grand merci au club du Raphaël Parc pour leur accueil, leur sportivité et leur réception généreuse d'après match. Un très grand respect entre les 2 clubs, entre les joueurs, qui s’apprécient. Nous leur souhaitons bonne continuation dans leur championnat CNC, et nous espérons que le Comité Haute-Garonne nous épargne de ces confrontations successives entre nos 2 clubs, la 3ème en 4 ans à ce stade de la compétition... Mais nous ne sommes pas maître du destin...

Place maintenant au 1er Tour Régional, une marche sur laquelle bute dernièrement les Dauxéens, mais Capitaine Sébastien, compte bien franchir ce palier ! Tirage à venir, la rencontre devra se dérouler le weekend du 1er Novembre 2020.
ce site a été créé sur www.quomodo.com