3ème Tour - Calmont

Interview de Jean-Christophe GUICHOU (Capitaine de Calmont)

Comme nous en avons pris l'habitude afin de vous présenter au mieux nos adversaires, nous avons contacté le capitaine du club de l'AB Calmontaise afin de lui poser quelques questions sur son club.


1-) Bonjour Jean-Christophe, merci d'avoir répondu favorablement à notre sollicitation, afin de mieux te connaître, peux-tu te présenter?

De rien, avec plaisir. Donc, je m'appelle Jean-Christophe GUICHOU, j'ai toujours été au club de Calmont, j'ai grandit avec les couleurs du club. Nous avons remonter le club il y a une dizaine d'année avec mon parrain Jean-Philippe BALARD, qui en est le président. Le club était en sommeil depuis quelques temps, et avec des amis nous avons décidé de le relancer dans un esprit de convivialité, c'est un club très famille. Malheureusement je joue très peu à la pétanque puisque je travail le samedi, mais j'essaye de jouer quand je peux.


2-) Tu es donc le capitaine, le coach de cette équipe de Coupe de France, comment en es-tu arrivé là ?

Par la force des choses on va dire, nous avons des joueurs qui jouent assez souvent, donc nous privilégions ces joueurs ,et comme il faut un capitaine pour les encadrer, je me suis proposé. D'ailleurs mon activité professionnelle ne me permet pas d'être souvent présent le samedi, on verra pour cette rencontre si je peux être des vôtres.


3-) Combien de licenciés a l'ABC et est-ce que votre club joue les CDC-CZC ?

Nous sommes une 50aine de licenciés, très familiale. Nous avons quelques joueurs Toulousains qui composent l'équipe, qui sont venus au début et qui y sont restés car ils ont appréciés le club et les gens. Non, les compétitions de clubs comme les CZC ou CDC ne sont pas des compétitions auxquels nous participons pleinement. Nous nous contentons de jouer des concours, le plus souvent en Ariège, car très proche de chez nous.


4-) Un mot sur votre adversaire, le club de Daux, connaissez-vous ?

Pour être tout à fait franc, non, je ne connais pas du tout, désolé. Je vois très bien ou cela se situe, mais je n'ai aucune connaissance sur le club.


Merci Jean-Christophe d'avoir pris quelques minutes de ton temps pour jouer le jeu des questions/réponses avec nous. Nous te disons donc à très vite pour vivre cette rencontre, et que le meilleur gagne !


Daux ira à Calmont

Après avoir eu le feu vert de la fédération nationale et du ministère des sports, le Comité de la Haute-Garonne a validé le début de compétition de la Coupe de France 2020/2021, elle qui n'a pas eu lieu lors de la précédente saison, pour les raisons que tout le monde connaît.

Alors que 128 clubs ont débuté le 1er tour en Février 2020, le 2ème tour vient tout juste de s'achever le weekend du 4 et 5 Septembre, soit 7 mois d'une longue, très longue attente pour tous les pétanqueurs.

21 clubs classés "tête de série" entrent dans cette compétition lors du 3ème tour, c'est le cas du Club Bouliste Dauxéen, qui tire son avantage de son classement en CRC.

Le nouveau capitaine Dauxéen de cette Coupe de France, Sébastien GETTO, vient de prendre connaissance du tirage au sort de ce 3ème tour qui enverra ses troupes du côté de Calmont,en terre Lauragaise, à la limite d' l'Ariège.

Pour en être arrivé à ce stade, l'Amicale Bouliste Calmontaise à quant à elle du s'employer déjà deux fois. La première fois en écartant le club Toulousain de Soupetard, et la deuxième fois le club de St Pierre de Lages, toujours à l'extérieur.

Ce sera donc à domicile que les Calmontais recevront leurs homologues Dauxéens, pour une rencontre qui s'annonce indécise. C'est la première fois que les deux clubs seront opposés.

L'un ou l'autre des clubs qui se qualifiera, se verra opposé au prochain tour à Miremont ou à une vieille connaissance... Le Raphaël Parc !

Partons à la découverte de la ville de Calmont:

A la limite des départements de l'Aude et de l'Ariège, proche du village de Nailloux, les Calmontaises et les Calmontais dépassent les 2 000 habitants.

D'abord nommé Calvomonte, la ville de Calmont prend son nom définitif au 18ème siècle. Du latin "mons" (Mont) et "calvus" (Chauve, dégarni), probablement en relation avec un déboisement antérieur.

"De sinople à une billette cléchée d'argent", sont les origines des armoiries de la ville. Sinople signifie une couleur verte, billette est un petit rectangle et cléchée veut dire ajourée. On retrouve ce blason à la mairie ainsi qu'à l'entrée du stade, les couleurs verte et argent se retrouve aujourd'hui sur l'équipe intercommunale de rugby, Hers Lauragais XV.

Fief de nombreux conflits, la maison fortifiée (des années 1200) est un symbole de la ville. Située au bord de la rivière de l'Hers, et gardant le gué, les restes les plus intéressants sont deux tours du XIVème siècle de forme circulaire. Cette maison fortifiée est classée monument historique.
Un château avait même été construit au XVème siècle, propriété de la Baronnie des Arpajons. Aujourd'hui, le donjon est tout ce qu'il reste de l'époque, celui-çi domine les remparts et les ruelles serrés descendant jusqu'au ruisseau de la Nauze.
Autrefois réputés pour ses foires et sa culture du chanvre, le village se distingue de nos jours par ses maisons anciennes à pans de bois datant du XVème siècle.

Comme beaucoup d'autres villages, Calmont a été touché par l'innondation de 1875. Les cours d'eau pyrénéens, démesurément grossis par trois jours de pluie à verses et continue, sortirent de leurs lits et provoquèrent une catastrophe régionale. Le Grand' l'Hers qui arrose la localité, roula à cette époque d'énormes masses d'eau jaunâtre, une eau bourbeuse et bouillonnante, qui grondait sous le vieux pont de brique. Au total, 102 maisons furent détruites, dont la mairie. Le vieux pont fut emporté quant à lui. Une victime fut à déplorer dans l'effondrement de la maison, l'armoire se renversa sur lui et la clé lui perforé le crâne... Il existe encore des plaques marquant le niveau maximum de la terrible crue sur l'une des tours. L'énorme masse liquide qui s'écoula, grossit l'Ariège puis la Garonne, et dévasta ensuite le quartier de Saint-Cyprien à Toulouse.

Les événements organisés par Calmont :
- La course de côte de Calmont, chaque année au mois de Juin, grâce à l'association Calmont Sport et Mécanique, elle accueille plus d'une centaine de pilotes. De voitures de rally ou d'impressionnantes monoplaces, chacun se lance à l'assault de la côte, longue d'un peu plus d'un kilomètre, constitué d'un enchaînement de virage. 2020 aurait été la 24ème édition, si nous n'avions pas connus ce virus.
La fête des fous, Organisé par le comité des fêtes en Octobre, défilé de chars et cortèges des Calmontais costumés dans les rues du centre au son de batucadas. Le roi des fous est brûlé au pieds des tours.
- Guinness des records : Le record mondial du gâteau à la broche, homologué au Guinness des records, est détenu par un habitant de Calmont avec une pièce de 63.8 kilos réalisé le 1er Mai 2002.



Les bâtiments historiques de la ville :
Outre la maison fortifiée, l'Église Saint-Sernin (Construite entre 1685 et 1691) se dresse dans le village avec sa devanture composée de 8 cloches externes. A l’intérieur, on peut découvrir une toile représentant Sainte-Marguerite, classé monument historique au titre d'objet.

Personnalité liée à la commune :
Édith Klebinder (1914-2010) Française d'origine Autrichienne, déporté à Auschwitz, morte le 1er Aout 2010 à Calmont.

Grâce a cette superbe compétition d'équipe, nous découvrons à chaque tour une ville du département dont nous sommes opposés. Espérons qu'il y ait une autre présentation pour le prochain tour !

2020-09-10_10h41_13.png
2020-09-10_10h42_14.png
2020-09-10_10h41_50.png
2020-09-10_10h41_58.png
2020-09-10_10h45_03.png
ce site a été créé sur www.quomodo.com