Coupe de France

3ème tour - Raphaël Parc

C'était il y a 2 ans, déjà en Coupe de France des Clubs, le Club Bouliste Dauxéen était allé battre le Raphaël Parc chez lui dans une opposition relevant de David contre Goliath !

Cette fois il n'y aura pas de David. En effet, Serge Schmitt est parti rejoindre Michel Renard dit "Totone" sous les couleurs Moissageaises, ceux-là même que les Dauxéens avaient battus en finale du Championnat Régional des Clubs 2018, et qu'il retrouveront en Championnat National des Clubs 3ème Division.

En parlant de Championnat, cette rencontre du 3ème tour départemental de la Coupe de France, fait se rencontrer les 2 seuls clubs Haut-Garonnais engagés en Championnat National des Clubs, autant dire une belle affiche.
Le Club du Raphaël Parc représente la Haute-Garonne depuis de nombreuse années au niveau National, et sera encore présent pour 2019 en 2ème Division National, soit 1 niveau au-dessus du notre.


Un gage de qualité et d'expérience, représenté par la fratrie Schmitt, avec Charles dit "Bambi" en tête de liste, puis Laurent.
Serge alias "David" ou encore Pascal dit "Pin's" ont décidé de relevé un nouveau challenge en s'engageant dans un autre club. Et depuis cette année, nous allons devoir nous faire à un nouveau prénom, Alessandro, le fils de Bambi et de Carmela Schmitt, à qui on prédit le plus grand bien en héritant de l'adresse de son père.
Un autre joueur passé sous la bannière du Raphaël Parc a fait les beaux jours de DAUX, se qualifiant au Championnat de France Triplette 2011 en compagnie de Stéphane Delboy et Christophe Carrara, il s'agit de Thomas Léri.

Une opposition d'entrée de coupe entre les 2 meilleurs clubs en Championnat de notre département, qui était pourtant tête de série (Exempté des 2 premiers tours grâce à leur place en CNC).

Les installations du clubs des Izards étant en train de se refaire une beauté, la rencontre est inversé et Daux recevra sur son boulodrome le club du Raphaël Parc, le vendredi 03 Mai à partir de 19h.




2019-04-16_15h40_42.png

Interview de Thomas LÉRI du Raphaël Parc

Thomas Léri, à gauche sur la photo, en compagnie de Christophe et Stéphane, surveillé par Bernard

1-) Bonjour Thomas, tu retrouves ton ancien club en tant que capitaine de l'équipe du Raphaël Parc, gardes-tu de bons souvenirs de tes années Dauxéennes ?

Bien sûr, j'y ai pris ma première licence à l'âge de 17 ans, cela a été plus un sport qui se faisait entre amis que de la compétition, d'où les résultats que l'on a eu. En particulier notre qualification au France Triplette avec Christophe CARRARA et Stéphane DELBOY.

2-) Le championnat Haute-Garonne Triplette vient de se clôturer du côté de Miramont, Le Raphaël Parc est Vice-Champion avec Christophe BURKLER associé à Charles SCHMITT dit "Bambi" et son fils Alessandro. Comment expliques-tu une telle régularité dans les championnats départementaux et régionaux de "Bambi" ?

Il est doué, tout simplement.... Tout le monde sait que quand on attrape "Bambi", on a plus de chance de perdre que de gagner. C'est un extraterrestre, il est reconnu au niveau National. C'est une personne entière, qui travail dur pour sa famille, quelqu'un de respectueux et c'est le plus important.

3-) Une autre équipe du Raphaël Parc avec les frères TOURON était présente en 1/8ème, malheureusement le tableau les a fait s'opposer entre elles. Il y a peu de joueurs licenciés, une quinzaine, mais un groupe de qualité. Quelle est selon toi, la force de ton club ?

Je dirai la valeur individuelle des joueurs licenciés au Raphaël Parc, plus que la convivialité, car on ne se retrouve que très rarement tous ensemble. La qualité de chaque joueur à son poste. Les frères TOURON sont depuis des années licenciés ici au Raphaël Parc, à côtoyer la famille SCHMITT, cela tire vers le haut.

4-) Vous êtes également présent en CNC2 (Championnat National des Clubs 2ème Division) depuis de nombreuses années, un gage d'expérience des compétitions d'équipes alliant le tête à tête, la doublette et la triplette, que vous apporte cette compétition ?

Tu apprends énormément à ce niveau, il n'y a pas d'animosité, pas de problème, c'est assez convivial. Il n'y a que de bonnes parties, on y gagne en expérience c'est certain. Il y a quand même beaucoup de va et vient dans les clubs, ce qui les rend complètement différend d'une année sur l'autre. C'est un plaisir d'aller jouer ses rencontres pour nous.

Merci Thomas pour avoir pris un peu de temps à répondre à mes questions, je te dis à très vite à Daux !
ce site a été créé sur www.quomodo.com